Savoir optimiser. C’est une clef pour faire grossir ton business.

Mais surtout : savoir optimiser la bonne chose. Et le « quoi optimiser » est loin d’être aussi évident à identifier.

Combien je vois d’entrepreneurs perdre des heures et des heures à devenir meilleurs en SEO, à mieux ranker et optimiser leurs vidéos et articles de blog…

…Alors qu’ils devraient améliorer la forme et/ou la qualité de leurs contenus.

Combien d’entrepreneurs tentent d’améliorer leur système d’organisation…

…Alors qu’ils devraient améliorer leur niveau d’énergie et mindset.

Combien d’entrepreneurs cherchent à optimiser leurs taux de capture et ouvertures des emails…

…Alors qu’ils devraient se concentrer sur la connaissance de leur marché et créer des offres mieux calibrées.

Et la liste est interminable.

Car tout s’entremêle. Emails, offres, problèmes du marché, compétition, publicité, SEO, argumentaires, discipline, estime de soi, mindset, volonté, confiance en soi, confiance en ses capacités, compétences personnelles, timing, intelligence émotionnelle, énergie, diète, sport, focus, vitesse d’apprentissage, etc.

Tout est lié. Exactement comme des rouages dans une machine.

Quand tu n’as pas les résultats désirés. C’est simplement que tu négliges un de ces rouages.

Pourtant, tu seras tenté de faire davantage de ce que tu fais déjà. En te répétant que tu feras le reste plus tard, ou que c’est carrément pas important.

Game Over.

Si tu n’as aucun ou peu de résultats : c’est que tu négliges un principe fondamental. Pas des détails. Toujours.

Imagine une dizaine d’élastiques attachés à ta taille. Tu dois tous les coupés. Tu en oublies un seul et tu n’avanceras pas. Peu importe à quel point tu découpes et redécoupes les autres.

Sur le web, c’est même devenu encore pire qu’ailleurs.

Parce qu’avec ce qu’on voit comme formation en vente un peu partout… on finit par croire que c’est ce qu’il faut faire et rien d’autre.

Mais c’est seulement ce qui se vend le mieux. Pas ce qui est le plus nécessaire.

Résultat : les entrepreneurs font tous ce qu’il faut… sauf ce qui est réellement nécessaire.

Tu veux monter ton business de formation sur le web ? Voilà ce que tu dois maitriser :

  1. Ton Art (le sujet que tu enseignes)
  2. La Persuasion / Le Copywriting / La Vente
  3. L’analyse de marché
  4. Le Critical, Creative et System Thinking
  5. Quelques bases en SEO (Google ou YouTube)
  6. Quelques bases en Publicité (Facebook, Instagram, Youtube ou Google)

Et un léger soupçon de Marketing. Sans trop en abuser. Parce que ça va te filer une envie de faire des choses complexes… Et te flinguer complètement ta productivité.

Keep It Simple as Hell !

Et je te parle même pas d’avoir des méthodes pour vendre ou pour analyser ton marché. Je te parle de maitriser les principes et les compétences. De t’entrainer. De te former en pratiquant encore et encore.

Ça c’est seulement si tu veux vraiment faire au moins la moitié aussi bien que les top performer de ton marché.

Si tu veux les dépasser. C’est du 12-15h de taf par jour 7/7 jusqu’à avoir les résultats que tu veux.

Dans mon consulting, je corrige tes offres, pages de ventes et contenus. Je t’aide aussi à définir ton avatar client. Et surtout, je t’enseigne la persuasion et l’art de penser !

Tu trouveras aucun autre consulting comme celui-ci pour une raison toute simple : mes concurrents n’osent pas vendre cette solution. Parce qu’elle est bien moins sexy que leurs jolies promesses.

Moi je le fais, pas parce que je suis plus courageux. Mais parce que j’ai plus à coeur d’aider les gens qui le méritent vraiment que faire un maximum de pognon (même si j’adore ça. C’est au second plan)

Prêt à travailler sérieusement ? Si oui : c’est par ici.

Sinon : mes concurrents seront ravis de te vendre une nouvelle merde marketing à la mode.

À+ l’artiste,
Damon