Sélectionner une page

Tu veux devenir un King du Marketing ? Péter tes revenus ? (Évidemment)
Je te refais pas tout le speech.

Et comme t’es un malin : t’as pigé qu’il fallait te former sérieusement…
…juste histoire de refaire les dents de la concurrence avec une stratégie plus efficace et une expertise mieux maitrisée.

Jusque là on est d’accord.

D’ailleurs, si c’est ton objectif : tu devrais éviter YouTube comme la peste.

Hein?!

“Mais y a du bon sur YouTube !” Tu me diras : “Toi même tu postes tes podcasts, espèce d’hypocrite faisandeur de truites !”

Pas Paniquer. T’expliquer.

Respire. J’annonce :

En Marketing, quand on fait de l’acquisition, basiquement…
…on fait de la promotion.

Vidéo YouTube = Promotion pour te vendre…
…des formations.

Alors oui, il y a de bons conseils sur YouTube…
…parfois.

Mais les vraies infos, elles sont (rarement) sur YouTube.

Là tu me diras :

Ouais mais je lis des livres de qualités…
…et je consulte aussi des formations.

Donc, c’est ça l’important.

C’est précisément où je veux en venir :
Non c’est pas ça l’important.

L’important, c’est pas ce que tu consultes.
C’est surtout ce que tu ne consultes pas.

Car un mauvais contenu, c’est le risque qu’un mauvais conseil devienne une référence dans ta manière de penser…
…que tu utiliseras pour prendre tes futures décisions.

Mauvaises décisions -> Mauvais résultats.

Voilà pourquoi tu dois faire extrêmement attention à chaque contenu qui passe devant tes yeux et oreilles.

Même un conseil donné dans un film peut nuire à tes décisions…
…si tu n’y prêtes pas attention.

C’est pas que YouTube que tu dois éviter… mais tous les contenus superficiels.
Si tu lis mes emails et écoutes mes podcasts, tu as probablement remarqué que je vais bien plus en profondeur dans mes conseils.

Le blabla superficiel…
…c’est pas pour les entrepreneurs sérieux.

C’est pour ceux qui n’ont pas la discipline de consulter du VRAI contenu.
(Si tu te divertis en lisant… c’est que tu n’es pas en train d’apprendre… juste de te divertir)

Si tu veux améliorer tes résultats, tu dois améliorer tes standards de manière générale :

  • Fréquenter des personnes mieux alignées / plus ambitieuses
  • Mieux t’organiser.
  • Créer des contenus de plus grande qualité.
  • Etc.

…Et aussi : consulter des contenus de plus grande qualité.

La diète de l’information, c’est pas seulement “arrêter de regarder les nouvelles ou le flux d’actualité Facebook/instagram”…
…c’est aussi choisir minutieusement ce que tu consultes.

C’est le “principe d’équilibre” que j’enseigne dans mon consulting pour développer son mindset et ses résultats.

Exemple :

  • Tu consultes un contenu de qualité 6/10
  • Un autre de 9/10
  • Un autre de 5/10

La qualité des informations absorbées = 6.5

Un moins bon contenu te ramène littéralement en arrière.

Maintenant que tu es conscient de ce danger qui plombe tes résultats au quotidien…
…et si tu es malin :

Tu vas me demander :
“okay, comment je sélectionne mes contenus, histoire d’être sur?”

Est-ce que les best-sellers sont une valeur sûre ?

GRAND DIEU NON ! Plus c’est populaire, plus tu dois t’en méfier (même s’il existe quelques excellents livres ultra-populaires)

Tu ne peux pas utiliser ton intuition…
…ou l’intuition de tes amis (mêmes entrepreneurs).

Pour ça, il te faut une méthodologie.

C’est ce que j’enseigne dans au module “recherche” de mon cours Hyper-Learning inclus dans mon consulting.

Cette méthode d’apprentissage rapide a retourné la tête de 100% de mes clients.

Plus aucun ne se forme de la même manière après qu’il ait suivi la formation.

Et ça en a débloqué plus d’un pour passer un gros palier sur lequel ils bloquaient depuis plusieurs mois/années :
que ce soit les +10’000€/mois ou simplement démarrer leur activité sur le web, une fois pour toutes.

L’information (et comment tu l’utilises), c’est la clef du succès (gros cliché, mais j’assume… car j’y crois)

Cette clef, on peut la bosser ensemble si t’es prêt(e) pour passer la vitesse supérieure avec ton business.
(Alerte spoiler : tyrannie et travail intensif. C’est pas pour les fragiles)

Prends un rendez-vous avec moi…
et on en discute au téléphone.

Histoire de savoir si ce consulting est fait pour toi…
…ou pas (je refuse pas mal de monde car ils ne sont pas prêts)

Appelle-moi.

Damon.

PS : Si tu doutes, prends un rendez-vous. Je mords pas. On en parle ensemble… sans aucune pression (je ne pratique pas de vente agressive avec des scripts douteux plagiés aux coachs high-tickets américains. Tout simplement parce que c’est pas dans mon éthique… et que je remplis très bien mes places de consulting en discutant simplement de ce qui est possible ou non, en fonction du cas de figure)

PPS : c’est ça la magie d’avoir une réelle expertise (=consulter les bons contenus et pratiquer) :
pas besoin de gros système de vente pour convertir…
… »juste » le bon message, la bonne offre devant la bonne audience.